Le monde funéraire (7/13)

 

Les différentes structures funéraires


  • Les cromlechs pyrénéens



http://res-ossau.chez-alice.fr/ecoles/bilheres/cromlech.jpg


Ils sont eux aussi une véritable énigme. Ils ont pour la plupart été recensés par J. Blot, qui nous a permis de faire progresser considérablement nos connaissances sur ces structures, bien que leur datation pose énormément de problèmes. En effet, ces structures, composées de cercles de pierres fichées dans le sol, ne livrent généralement aucun indice important : aucun  os n’est retrouvé, ni même de fragment de céramiques (sauf dans quelques rares cas). Quelques datations au carbone 14 sur des charbons de bois découverts dans les structures nous montrent une utilisation très longue surtout durant la protohistoire. Cependant, il reste difficile de juger de la pertinence des échantillons car nous sommes en terrain montagneux, propice au colluvionnement. Le sol est là encore acide et l’on peut penser que si les restes osseux étaient placés hors de tout contenant céramique mais en contenant périssable ou même hors de tout cotenant, ils ont simplement pu disparaître, comme c’est parfois le cas dans certaines nécropoles d’Aquitaine. Quoi qu’il en soit, les interprétations sur ces structures restent délicates.