Accueil

Bibliographie

Le CRAL en revue

Téléchargements

Le webmaster

Photos

 

Admin

Les Landes archéologiques

Les Landes archéologiques

La revue archéologique

APOL

Bref historique de la recherche

Dès le XIXe siècle, le département des Landes fait l'objet de recherches archéologiques et d'un recensement des divers bâtiments hérités du passé. C'est par l'intermédiaire de notables réunis dans une même société savante, la Société de Borda, fondée en 1876 à Dax, que la discipline connut sa première impulsion locale.

Les noms de H. Duboucher, J. E. Dufourcet, E. Taillebois et G. Camiade sont rattachés à cette période, à savoir les dernières décennies du XIXe siècle. Leur œuvre est immense pour l'époque, pionniers landais émérites d'une discipline en plein essor dans le reste du pays. Ils ont scruté, cherché et trouvé au travers des paysages les vestiges des temps reculés, mettant par là en exergue le fait que cette partie du Sud-ouest n'était pas restée en marge des grands courants de peuplement. Evidemment, les découvertes qu'ils recensent sont parfois interprétées de manière obsessionnelle, si l'on peut dire : ainsi E. Taillebois voyait des camps romains dans tous les camps circulaires pré- ou protohistoriques de la vallée de l'Adour. L'archéologie ou l'historiographie fonctionnent par modes : durant la période impériale, par exemple, on cherchait dans toute la France les vestiges de la Guerre des Gaules. Les Landes ne pouvaient pas être en reste...

L. Dufourcet (1er à droite), L. Testut (5ème en partant de la droite) et G. Camiade posant en 1913 après la fouille d'un tumulus à Estibeaux.

De véritables fouilles archéologiques furent aussi entreprises, principalement sur les villae de Chalosse et du Tursan. Mais l'intérêt archéologique laissa parfois aussi la place à une boulimie de découvertes : le 24 octobre 1884, pas moins de 10 tumuli furent « fouillés » dans la même journée sur la lande du Gert, en Chalosse.On peut considérer qu'au début du XXe siècle, les bases d'une archéologie landaise étaient jetées ; pour mieux apprécier leur importance, il suffit de se plonger dans les divers articles publiés dans les deux revues suivantes : le Bulletin de la Société de Borda (qui continue à paraître chaque trimestre) et la regrettée Revue de Gascogne.

Si la première moitié du XXe siècle voit la menée de recherches ponctuelles, principalement sur la vallée de l'Adour, la Chalosse et le Tursan, la partie supérieure du département demeure en marge des investigations : est-ce en raison de cet à priori récurrent sur le « désert landais » ?

Une intensification des recherches et des publications peut être observée durant le dernier quart de siècle. Pour preuve, cet article de J. C. Merlet, intitulé « Vingt-cinq années d'archéologie landaise (1977-2001), paru dans le Bulletin de la Société de Borda en 2001. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien.

Mais pour une description détaillée de la recherche dans les Landes, on peut se reporter à la première partie de la Carte archéologique de la Gaule, département des Landes, de Mme B. Boyrie-Fénié. Cet ouvrage, publié en 1994, recense par commune toutes les découvertes ayant pu être faite, pour la période allant de la fin de la Protohistoire au Haut Moyen Age.

Carte hydrographique du département des Landes et des différents "pays" landais.

Dernière modification le : 19/11/2011 @ 18:02
Catégorie : Phortail V2.0

Infos site

Webmaster :
archeolandes

Envoyer un message


Toute reproduction totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation du webmaster, est interdite. La diffusion sur un autre site des articles pdf hébergés sur Archeolandes n'est pas autorisée, sauf autorisation exceptionnelle de notre part.

Déjà 282629 visites

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Météo

Aujourd'hui

Département

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.2.17